26 décembre 2009

Avatar

Je suis allé voir Avatar cette semaine. La version 3D, avec les lunettes.
J'avais certaines appréhensions quant à la technologie employée et à la fatigue causée par le visionnement d'un long métrage en stéréoscopie. De fait même maintenant, même avec les améliorations apportées à la technologie, porter des lunettes et forcer son cerveau à s'immerger dans un univers 3D équivaut à faire une longue séance de "pushups" avec les yeux. Lorsque j'ai vu Adventures in Animation ou d'autres réalisation IMAX et autres 3D j'étais presque visuellement épuisé après 15 minutes.

Avatar repousse donc toutes les limites du genre, puisqu'on en sort en effet épuisé, mais aussi ébloui. Après trois heures d'immersion quasi-totale.
On voudrait rester sur Pandora.
On voudrait que les américains, en fait une quelconque coalition humaine post-onusienne, n'y ai jamais mis les pieds.
Dire que la qualité graphique est ahurissante est un euphémisme. Le travail effectué sur la création des personnages, des environnements, des créatures atteint une qualité, une véracité et une inventivité qui redéfinit les sommets de la cinématographie du genre.
Star Wars et Star Trek en deviennent ridicules et vont rejoindre Monsieur Patate et le cyclope du Septième Voyage de Sinbad dans le garde-robe de l'histoire des effets spéciaux.
En fait Avatar est une fenêtre sur le futur. Le futur de la technologie où les ordinateurs sont partout, mais absents. Où la beauté de la réalité graphique est imaginée et augmentée. Où les interfaces robotiques, graphiques, et mêmes organiques s'inspirent de la science-fiction mais aussi de la biologie, de la génétique et de l'évolution des espèces. Avatar nous montre le futur possible d'une autre planète qu'on espère arriver à éviter sur terre. La beauté symbiotique d'un monde qu'on n'arrive plus à percevoir ici sans psychotropes est rendue perceptible grâce au cinéma poussé à son apogée technique.
Évidemment rien n'est parfait, l'idée générale du scénario tombe bien évidemment dans le cliché américain où les grosses explosions éclipsent la beauté du monde, où la lutte entre les brutes et la nature est encore nécessaire pour rehausser le rythme cardiaque et la vente de popcorn. Mais certaines minutes de cette épopée transcorporelle atteignent des dimensions oniriques et nous transforment en Icare assis, les yeux écarquillés et asséchés, surpris d'émerger dans la réalité.

09 décembre 2009

1st sketch in SketchBook Mobile

Mon premier dessin sur sketchbook mobile, fait sur mon iPod touch.
L'application fonctionne vraiment bien, permet jusqu'@ 3 couches,
plusieurs sortes de pinceaux: airbrush, miroir, etc. Permet aussi de
sauver en .psd ou en mode "flattened" en .png et aussi de sauver dans
la Galerie.

08 décembre 2009

Forêt Nomade/Veltava Metsä au Centre d'exposition de Val-David

L'exposition, une collaboration réunissant vingt artistes de l'Atelier de l'Île et neuf artistes finlandais est présentée jusqu'au 21 février dans le contexte de "Nous irons aux bois..." à la Maison du Village de Val-David.
Chaque artiste a fait un tirage de 5 bandes de 11 pouces x 104 accompagné d'un tirage plus petit d'un détail et d'une petite image numérique. Plus de détails ici.
Ici une version basse résolution (l'originale fait quelques centaines de Mb) de ma bande:



Un détail de l'image faisant partie du livre d'artiste:

Valises Numériques, projet de livre d'artistes Val-David/Cuba

Maquette de "Tendre la main..." pour le projet Valises Numériques, livre d'artiste.

Je travaille à ce livre d'artiste pour un projet qui réunit des graveur(e)s de l'Atelier de l'Île de Val-David à d'autres artistes de Cuba. C'est un tirage d'un minimum de 9 copies.
Dans mon cas le livre est composé d'un boitier/coffret en bois évidé (tilleul) qui a la forme d'une paire de mains (d'où le titre: Tendre la main...), les images et les textes utiliseront les analogies, aphorismes reliés à la main: "le coeur sur la main", "la main sur le coeur", la main noire (mano negra), la main d'oeuvre, la main gauche (sinistra), un poil dans la main, à main levée, s'en laver les mains, etc.
Les impressions (numériques et traditionnelles, si je trouve le temps) papier seront à l'extérieur et à l'intérieur, le boitier s'ouvre et contiendra, une clé usb contenant les images numériques, leur interprétation en sons), peut-être de petits objets 3D imprimés en stéréolithographie, peut-être des lunettes (cyan magenta) pour la stéréoscopie (pour certaines images 3D de type anaglyphe).
Je voudrais aussi utiliser une encre conductive, je suis en processus de recherche pour utiliser cette encre en intaglio (gravure en creux), qui rendrait ce projet interactif en allumant des DELs, en provoquant de sons, ou d'autres réactions en touchant (commutateurs, senseurs, etc) à certains endroits du texte ou du boitier.

26 novembre 2009

Frowne

Si vous forcez assez des sourcils, bien des chances que vous rejoindrez des planètes inexplorées, peut-être ce petit amas stellaire: l'ombre de vos doigts sur une table: alpha centauri, les Pléiades: a pathway to heaven, l'ombre de vous-même: cette étoile si étroite et maigre qui vous représente si bien, distante, floue, et fugace. Entre deux couchers de soleil nous passons silencieusement, même en criant on ne vous entend pas tellement. Même en mourant bruyamment vous ne ferez pas beaucoup de bruit, comme une ombre insignifiante vous fenderez la nuit, temporaire, éphémère et drôle comme la pluie.

10 novembre 2009

Questions sans réponse

Il y a de sérieuses questions à se poser...
On peut se demander pourquoi on n'entend parler que de la grippe AH1N1 et pas des maladie cardiovasculaires, du cancer, du sida... et je suis surpris de ne pas voir les chiffres concernant la faim dans le monde dans ce graphique:

Flickr Photo Download: Swine Flu Mortality

06 novembre 2009

SculptMaster 3D, test 1

ok, c'est pas mon modèle le plus réussi, mais je n'en reviens ntoujours pas de l'avoir fait avec les doigts sur mon ipod touch... SculptMaster 3D, $2.99 sur le magasin d'app(le).

03 novembre 2009

"Triage", Le dilemme de James Orbinski

Dans ce documentaire de Patrick Reed et de l'Office National du Film (ONF), aux antipodes du divertissement, le docteur James Orbinski revisite les lieux où il a vécu les drames et les situations les plus difficiles de sa vie. Il partage avec nous ses réflexions sur les causes et les conséquences de ces conflits meurtriers, sur l'attitude des acteurs de la tragédie des génocides, des famines et autres atrocités dont il a été témoin. Un film à voir, qui nous remet en question, qui questionne les poids et mesures de notre société occidentale et des médias, qui s'émeuvent d'une pandémie de grippe mais laisse mourir d'autres gens par millions. Un film humanitaire dont les héros sont les victimes et les Médecins sans Frontières (MSF) qui soignent l'humanité quand elle n'a presque plus rien d'humain.

16 octobre 2009

Les Clochards célestes

Récemment terminé la relecture du livre "Les clochards célestes" de Jack Kerouac, (Dharma Bums, 1958), traduit de l'anglais par Marc Saporta.
Un extrait (p234): «Et je m'endormais comme un innocent. Sommes-nous des anges déchus qui refusent de croire que rien n'est rien? Sommes-nous venus au monde à la seule fin de perdre ceux que nous aimons, nos amis chers, un par un, et jusqu'à notre vie même pour le prouver? Mais le matin froid revenait et les nuages déferlaient à l'issue de la gorge de l'éclair, comme une fumée géante; le lac demeurait serein et bleu et l'espace vide impassible comme toujours. O dents grinçantes de la terre, où tout cela nous conduira-t-il sinon à quelque douce éternité dorée qui nous révélera combien nous nous sommes trompés et que cette révélation elle-même n'est rien?...»
À re-relire...

12 septembre 2009

René Derouin à Circa, visite au Belgo, etc

Retour de Circa. Content d'avoir vu une excellente expo. Derouin transperce vraiment toutes les notions de gravure, collage et monotype avec une série d'oeuvres ludiques d'une religiosité réinventée. Tout y est, transparence, graphisme, encre, hiéroglyphes transculturels.

Il ne faut pas manquer de s'arrêter aussi dans la petite galerie pour voir l'oeuvre (in media res... terra incognita, traduction rapide: "dans la chose médiatique, une terre inconnue...) de Marie-Claude Vallerand, une sorte de macro-vidéographie qui suggère le temps réel en nano-vision.

Toujours écouter les suggestions de votre grand-frère si vous avez la chance d'en avoir un. Je suis allé au 5ième voir le travail truculent de Denis Rousseau à la galerie Joyce Yahouda. Y-est-il question de sexe, de technologie, ... de biologie, de tout ça et plus probablement. En tous cas ça bouge, parfois ça gigote, et parfois les formes naturelles et spiralées sont fixées dans la porcelaine, sur le papier pour témoigner d'une recherche active et profonde.
Le temps manque pour dire tout ce qui se passe aux différents étages du Belgo, il était 17:00 et nous sommes passés vite en jetant un oeil à travers certaines grilles déjà fermées mais j'ai vu et gardé en tête de larges impressions et photographies et le souvenir des gravures présentées chez ARPRIM pour le prix Albert Dumouchel. Le Belgo est un joyau aux richesses offertes sans frais, suffit de se donner la joie d'y aller.

31 août 2009

JF s'autoconstruit -le blog

Une occasion d'apprendre des choses peut-être...
Comme on n'a toujours pas de "vraie" cuisine, que ça reste à faire, que la contemplation et la construction-rénovation ne sont pas compatibles, il faudrait bien commencer à terminer les plans et à planter des clous. Avec septembre qui arrive pensons comptoir...béton, armoires.
Commençons par une petite tablette. Non pas une petite bière tablette, mais bien la tablette, elle-même.

28 août 2009

Générateur de code

Au cours de mes recherches concernant la création de mon livre d'artiste avec l'Atelier de l'Île et les artistes d'Hoguin à Cuba, je suis tombé sur un site très intéressant pour tous ceux qui aiment les arts d'impression.
Le site QR-code generator vous permet de traduire n'importe quel texte, url, numéro de téléphone, etc en un code barre pouvant être lu à partir d'un cellulaire ou d'un scanner.

Voici donc le code de mon site web:

qrcode
En passant ça équivaut à http://www.marcelachard.com
À noter aussi que la Source est : www.printeresting.org

18 août 2009

Le livre de Job

Bon une petite correction à la précédente entrée qui pointait simplement vers une conférence de Steve Jobs où on apprend plein de choses intéressantes sur sa vie, la vie et sa philiosophie personnelle :

18 juillet 2009

Eleanor Crook : How to make a wax model

J'ai toujours été intéressé par la sculpture, plusieurs techniques utilisent la cire ; à cause de sa sensibilité, de sa capacité à prendre forme, à retenir les empreintes les plus fines, à reproduire extrêmement fidèlement la peau. Je suis tombé sur ce clip, Éléanor Crook y fait une démonstration de sculpture anatomique pour des modèles de type "écorché" et partage même généreusement quelques trucs du métier. Je préfère les résultats en cire à la technique de plastination en vogue maintenant, surtout parce qu'au lieu de profaner en quelque sorte la dépouille de quelqu'un c'est un véritable artiste qui prend le temps de reproduire les qualités organiques des sujets requis. En faisant quelques recherches j'ai trouvé cet autre site, adéquatement intitulé "this fatal subject" où elle partage son travail .

23 juin 2009

16 juin 2009

Sabot de la Vierge

Cette fin de semaine à Val-David, le sous bois était rempli de fleurs, dont cette superbe orchidée, nommée Sabot de la vierge (Cypripedium acaule) :

RIP TrueSpace

Pour les infographistes 3D c'est une triste nouvelle : le logiciel TrueSpace n'existe plus, c'était pourtant un excellent logiciel, la bonne nouvelle c'est qu'il est maintenant disponible gratuitement sur le site de son créateur : http://www.caligari.com/

Pour les amateurs ou les étudiants ça peut être l'occasion de se familiariser avec la 3D.

15 juin 2009

Roadmap to Nanotechnology

La disponibilité d'informations de pointe donne parfois des frissons.
La réalité ayant souvent tendance à rejoindre, voire à dépasser la science-fiction on ne peut que restreindre notre appétit et nos attentes d'espérer être sauvé du cancer ou même de la mort ou d'atteindre un âge assez avancé pour profiter de ces progrès scientifiques.
En tentant de lire cet article sur la nano technologie j'avoue que plusieurs mots et notions me laissent dans une totale incompréhension, mais j'arrive quand même à comprendre et à déduire les immenses possibilités qui découlent des recherches dans ce domaine de pointe.
La pointe en question étant du domaine du APT (atomically precise technology), et des progrès possibles découlant de la loi de Moore dans les 15 prochaines années.
Certains lecteurs désabusés soulignent d'ailleurs que nous y sommes déjà, car la précision de la nanolithographie et d'autres méthodes de manipulation et de création est déjà du domaine du "nano", ce qui concerne donc des structures de 100 nanomètres ou moins, soit un millionième de millimètre, très petit quoi, invisible à l'oeil nu et très près de l'inconcevable. Mais pourtant réel.
L'horizon ici dessiné nous donne donc une idée du futur à court terme (15 ans), celui qui est déjà engagé, qui devient tangible et deviendra réel à moins d'un cataclysme ou d'une peste planétaire.
Les possibilités laissent pensifs ; quand pourrons nous jouir de ces progrès, on parle ici de petabit RAM, et d'Exaflop laptop computers, d'organe artificiels, d'APM (atomically precise manufacturing) et de SMA (self molecular assembly).
Qu'est ce que tout cela nous apportera ? Du temps où le Meg était roi, il n'y a vraiment pas si longtemps) où les frigidaires SGI étaient le seul accès au Giga on s'émerveillait de tenir un disque dur de 80Mb dans la main. Que tiendrons nous dans nos mains dans 15 ans ? Et surtout qu'en ferons nous ?

24 mai 2009

ces temps-ci

Des films de 5 secondes : http://5secondfilms.com/
La géométrie fractale : http://www.williamrood.net/

17 mai 2009

Les Enfants du Surréalisme à la Maison de la Culture du Plateau

Promenade sur le Plateau aujourd'hui. Je suis allé voir l'exposition Les Enfants du Surréalisme qui est présentée jusqu'à la mi-juin à la Maison de la Culture Mont-Royal.
Allison Moore (avec qui j'ai récemment eu le plaisir de faire du VJing dans la SATosphère de la Société des arts technologiques), et Dany Boudreau y présentent leur installation vidéo : 
"Mange moi je suis seul | Eat me I am so lonely". Ils y combinent service de table, mots et projections vidéo dans trois scènes surréalistes où on partage l'expérience de soupers de famille fictifs; au menu : silences gênés, réparties acides, climat bizarroïde. Le résultat de ce montage simple et dépouillé est efficace dans son évocation de situations saugrenues où on est parfois plus ou moins à l'aise sur sa chaise.
Aussi plusieurs autres oeuvres imprimées intéressantes appuyées de poésies gravées. J'ai particulièrement apprécié l'installation immersive d'Étienne Rochon aka Arthur Desmarteaux et de Daphnée Azoulay : l'extérieur tapissé de mots, de collages, dessins et peinture est digne d'une roulotte du film "Freaks" de Ted Browning; on peut entrevoir l'intérieur à traver l'oeil magique et on y pénètre seul. C'est comme si on entrait dans les coulisses d'un théatre de marionnettes pour se retrouver dans une scène d'appartement, rétrécie mais pleine d'odeurs, d'images imprimées, d'animations vidéo; un univers en soi où réside un locataire dans sa baignoire, perdu et un peu menacé par les stalactites rouges qui plafonnent son univers blafard.
Belle expo qui vaut la peine d'un détour, juste à la sortie de la sortie de métro Mont-Royal.

Impressions Lumières

J'invite tous les artistes et amis à participer et à soutenir cette cause importante :


ARPRIM, AMNISTIE INTERNATIONALE et LE COMITÉ POUR L'ABOLITION DE LA TORTURE vous invitent pour la première fois à soutenir une cause en créant une oeuvre en art imprimé (toutes les techniques sont acceptées) sur l'un de ces deux volets des DROITS DE L'HOMME :

L'ABOLITION DE LA TORTURE

ou 

LES DROITS DES ENFANTS

(thématique proposée par l'ONU pour 2009)


Vous trouverez toutes les informations pour participer à  Impressions Lumière sur le site d'ARPRIM en cliquant ici. 

Vous avez jusqu'au 1er octobre pour vous inscrire.



06 mai 2009

2GB d'espace disque pour vous | 2GB of free HD space for U

Vous avez un mac? Vous n'écrivez pas souvent urdu, basque ou swahili? vous pouvez récupérer un espace précieux sur le disque dur de votre ordinateur, téléchargez le logiciel gratuit Monolingual, un cadeau de sourceforge.net, spécifiez les langues que vous n'utilisez pas et laissez faire l'application. Je viens de récupérer près de 3GB sur le disque dur de mon iMac et presque autant sur celui de mon powerbook!
--
If you don't use Urdu, swahili or basque everyday, you can claim precious HD space on your Mac, use Monolingual to clean up. I just got back more than 3GB from my iMac. Thanks to sourceforge.net


17 avril 2009

Premier clip avec Modul8

Voici un de mes tests utilisant Modul8 et différentes images, photos et séquences qui réagissent à la trame sonore. Comme toujours l'original est beaucoup plus efficace mais à 2.3GB vous comprendrez qu'il faut compresser.

06 avril 2009

oeil de poisson de printemps

Il pleut sans arrêt depuis des jours, le printemps arrivera quand même ; la preuve : les crocus sont déjà fanés, il n'y a plus de neige dans la cour, les bourgeons enflent à vue d'oeil, regardez sur la photo prise hier, ce n'est enfin plus l'hiver. Les écureuils sont fous comme des balais, mon nez coule comme un érable, des couples de moineaux (comme toujours le mâle me fait penser à feu Henry Bergeron ) viennent visiter la cabane pendue dans le "boule de neige" (viburnum, hydranger ou hortensia?). 
On aura une longue fin de semaine, il y aura une petite fête, et ça doit être les advils ou la congestion nasale mais ça sonne comme une drôle de cloche de Pâques quand on met "crocus" et "résurection" dans le même paragraphe. Ce sont des signes qui ne mentent pas.
spring-fish

02 avril 2009

panthéon nature

Ce sont les "Mémoires d'Hadrien", le roman de Marguerite Yourcenar qui m'ont inspiré ce projet. Ce passage particulier où l'empereur raconte :
" J'avais voulu que ce sanctuaire de Tous les Dieux reproduisît la forme du globe terrestre et de la sphère stellaire, du globe où se renferment les semences du feu éternel, de la sphère creuse qui contient tout. C'était aussi la forme de ces huttes ancestrales où la fumée des plus anciens foyers humains s'échappait par un orifice situé au faîte. La coupole construite d'une lave dure et légère qui semblait pariciper encore au mouvement ascendant des flammes communiquait avec le ciel par un grand trou alternativement noir et bleu. Ce temple ouvert et secret était conçu comme un cadran solaire. Les heures tourneraient en rond sur ces caissons soigneusement polis par des artisans grecs ; le disque du jour y resterait suspendu comme un bouclier d'or ; la pluie formerait sur le pavement une flaque pure ; la prière s'échapperaitcomme une fumée vers ce vide où nous mettons nos dieux."

SATdome4

Panthéon Numérique

Je travaille présentement sur des loops de 2000px x 2000 pour un projet personnel:

SATdome1

L'original fait 2k x 2k


25 mars 2009

Quartz Composer test... again

This is a new test with Quartz Composer.
(final comp to be projected on a dome) 
Please keep in mind that there is a lot to manage and lagging in the recording, it looks better in real-time. I still need to optimize the patches...
I drive the comp with a tablet (for the particle system), an oxygen 8 controller (for the facial expressions, basic audio and the modulator for the stretching of other 3D objects).



QC-rtest4 from Marcel Achard on Vimeo.

13 mars 2009

Quartz composing

Depuis un certain temps je fais quelques recherches et tests avec Quartz Composer, c'est une application gratuite qu'on peut installer à partir du cd d'os x. Le grand avantage de ce logiciel c'est qu'il donne accès à plusieurs outils à la base des capacités graphiques des ordinateurs apple en utilisant une interface intuitive et utilisable sans être programmeur. Grâce aux développeurs qui programment des "patch" pour QC il est maintenant possible d'inclure des images, des clips, des objets 3D et de les manipuler à partir d'une tablette graphique, de la souris, d'un clavier ou autre bidule MIDI, ou même à l'aide de la commande à distance d'apple ou avec une Wiimote et|ou de les faire réagir à l'environnement sonore ou physique.
En cherchant d'autres manières d'utiliser des senseurs comme Arduino je suis tombé sur Bluesense et d'autres qui vont beaucoup plus loin et c'est vraiment intéressant de voir ce qu'ils arrivent à faire  :


Pour ceux que ça intéresse et qui s'y connaissent encore moins que moi, voici quelques autres logiciels "opensource" qui pourraient vous être utiles :
Pure Data, OSC (OpenSoundControl),
un logiciel 3D et un engin de jeu gratuitBlender,
et OSG (OpenSceneGraph).

25 février 2009

Urbania

Très "stimulé";o) par l'intérêt du magazine Urbania, j'ai pris le temps de me promener à Montréal pour photographier quelques "devantures" de clubs d'effeuillage. Voici quelques-uns des résultats.
D'abord, le chic Café Cléopatre :

Et quelques détails affriolants : 
Drôlement faites les danseuses à gogo :

Un détail volant de la "fresque" du Supersex...

Avec buffet à volonté :


Et le très poétique Pussycorps :

Sans oublier Wanda's :

Faut que je retourne de nuit, ça met les néons en valeur...



18 février 2009

Urbania

J'ai reçu un commentaire "anonyme". Au début j'ai cru que c'était parce que j'avais écrit des énormités. Ça m'arrive. Je dis tout haut ce que je devrais penser tout bas... Je me sentais un peu coupable de mon précédent article, je pensais même corriger en douce, je sais, je devrais être plus respectueux, mais les politiciens, ces honorables, les conducteurs de suv, les fumeurs qui jettent leur mégots sur la rue comme si c'était leur grosse poubelle et les entreprises d'auto-congratulations céline et renéesques ont tendances à me faire sortir de mes gonds. 
Mais ce n'était pas ça, seulement un magazine qui me demandait un petit service.
J'écris habituellement pour moi-même, pour me souvenir de certains moments, et pour les rares amis qui me lisent avec recul. Je m'apercois qu'il y a d'autres lecteurs, alors je vais faire plus attention, je ne voudrais pas voir les crs ou la grc débarquer chez moi;o)

Bref, chers lecteurs et lectrices (voix radio-canada), voici le message à vous transmettre: 

Pour sa prochaine édition sur le sexe, Urbania est à la recherche de photos d’enseignes de bars de danseuses à travers tout le Québec. Les photographes (amateurs ou professionnels) peuvent nous faire parvenir leur photo à l’adresse suivante : sexe@urbania.ca. Cette dernière sera diffusée dans leur numéro printanier.

Si j'étais bon en html j'appliquerai un effet néon.
Et je suis content parce que c'est un excellent sujet, un excellent magazine que je ne fréquente pas assez, voyez, moi aussi je peux brown-noser;o)... Je pense que je vais faire quelques photos et leur envoyer, il y a toujours quelque chose de tellement touchant (et kitch) dans ces enseignes.

17 février 2009

Et en contraste

Barry Schwartz: The real crisis? We stopped being wise. Pour un changement de valeurs très nécessaire au pc.

Les petits esprits de notre temps

Quand les photos de joueurs de hockey font la première page du journal (La Presse, 17 février).
On se désabonne.

Quand un premier ministre se lave les mains du sort d'un enfant soldat (Négligence criminelle, Gil Courtemanche, Le Devoir, 15 février) et place ses pions menteurs (Pecaut et Gagliano) pour «couronner des artistes étrangers» (Odile Tremblay, Le Devoir, 15 février), mais qu'il investit 330 millions dans les simulateurs de vol, pendant que son ministre de la less culture is Moore, et serait bien mieux à sa place dans un rodéo que dans une manifestation culturelle.

Quand on veut reconstituer  des batailles sur les plaines d'Abraham pour bien remettre à sa place les peuples (French and Indian War) qui se démarquent trop au mauvais goût des tories. Je me souviens, et les autochtones aussi.

Quand le De Funès de la politique française, grand remetteur de médailles, embrasseur de W et autres rassembleurs se hausse sur ses ergots pour venir nous faire la leçon du sectarisme. Je vois qui est le pauv'con, il n'a pas la plotte à terre, mais la tête dans le cul.

Quand les directeurs d'institutions financières posent avec des tronches patibulaires (Le Devoir 15 février) pour nous faire porter le casque de la récession et nous faire pleurer tout en se mouchant dans leur parachute doré parce que leur abonnement aux 18 trous est remis en question. Il est temps de changer nos valeurs.

Quand la ministre des finances du Québec monte au front pour montrer ses gencives et rouleRencore  ses grands airs pour nous dire exactement le contraire de ce qu'elle disait avant les élections. Là aussi: «Blâme pas le gouvernement mais débarasse-toi en!»


05 février 2009

La femme française et les étoiles

La pièce basée sur un texte de Louis Aragon nous amène dans l'intimité d'une femme relisant les lettres d'un ex-amant suicidé. La sobriété de la mise en scène n'enlève rien à son efficacité, car dans ce petit Espace Libre, avec une économie de moyens: un miroir, une table, un écritoire, une lettre en flamme, on arrive à créer des images fortes, poétiques et parfois drôles. Elles sont portées par des textes modernes évoqués sans faute et renforcés par un acteur mime qui agit en contrepoint des phrases prononcées sans failles par la voix de Louise Marleau, belle et naturelle, jouant une femme déjà moderne qui réagit lit et commente, de lettre en lettre, exposant le fonds de ses pensées avec justesse et ironie, liant un brin de surréalisme à l'absurde d'une époque un peu guindée qui mais qui jouit de ses libertés.

28 janvier 2009

Excellente soirée hier à la SAT

Des fois pour m'arracher à ma quasi-banlieue ça prend un treuil... ou une visite chez un ami. Une fois revenu "en ville" je sais pourquoi je suis venu, une fois revenu chez moi, je me sens encore plus en vie. 
Après quelques verres de rouge et une bonne conversation c'est encore mieux, je ne sentais même plus le froid sur St-Laurent quand je suis descendu dans le redlight pour aller voir Interface(s) Montréal (dont c'est déjà la quatrième saison) à la SAT: 

Le sujet du jour: les nouvelles scénographies. 
Les vedettes de la soirée:
Michel Lemieux, codirecteur artistique de 4d art.
Puis une dame dont je n'ai pas saisi le nom a parlé de l'entreprise sceneethique.
Ensuite Sylvain Rocheleau, chef de projet nous a parlé de PropulseART, un autre projet prometteur de la SAT.
En dernier, une présentation de l'entreprise FLOAT4 interactive. Les deux dernières présentations étaient probablement les plus techniques et les plus avantgardistes en contenu.

Michel Lemieux s'est avéré un excellent présentateur, il a servi un résumé historique et contemporain de la scénographie, comme art de la mise en scène. Références à l'appui, de "La Caverne" de Platon, aux plus récentes productions québécoises et internationales il a bien montré l'essor et l'omniprésence de la scénographie dans la société contemporaine, où tout un chacun peut prétendre à mettre sa vie en scène, pour le meilleur et parfois pour le pire.

Quand je vais à la SAT j'espère toujours une dose massive de technologie, la plus pointue possible, c'est peut-être pourquoi la 2ième présentation m'a laissé plutôt froid: "Oh, vous avez fait la scénographie des shows de Céline et du Cirque, et il faut que ça voyage, que ce soit solide, oh, les artistes présentent leurs rêves sur des bouts de papiers..." bref, "not my cup of tea" comme dirait un milliardaire québécois.
Propulsart promet, et a déjà livré des progrès concrets dans le monde de la transmission audio-vidéo, de la téléprésence et des interactions spatiales 3D; à travers le protocole DVTS (Digital Video Transport System) ainsi que d'autres développements à l'interne comme teleCHACHA ils développent des applications novatrices.
La companie FLOAT4 fait dans la téléprésence et le déclenchement d'effets et de mouvements  par détection de formes. Très intéressant, et même si la démo d'animation collaborative à distance était plutôt basique, d'autres applications dont celle installée à la SAT ont un très bon impact visuel et un potentiel commercial et scénique évident.
Alors, fin d'une soirée réussie: Jocool et ses comparses VJaient en utilisant des matériaux visuels bruts (SATRawMaterials@gmail.com) envoyés à partir des cellulaires des spectateurs.

Bref, la SAT demeure une des perles de la scène techno montréalaise, un endroit où on peut prendre un verre, être ébloui visuellement et auditivement tout en découvrant le travail toujours en évolution des artistes d'ici et d'ailleurs. On ne peut que dire, merci Nini! 

27 janvier 2009

Une fleur pour la PS3 | Flower for the PS3

Il y a tellement de produits dans le domaine du jeu vidéo qu'il est difficile de faire le tri pour trouver les quelques titres qui sortent du groupe assommant des jeux guerriers, stratégiques et de  différentes saveurs de first person shooters saignants. Thatgamecompany est une de ces companies qui prend un chemin radicalement différent avec Flower une sorte de poésie visuelle où la vitesse des pouces et la capacité d'enligner une suite de boutons pressés n'a rien à voir avec la qualité de l'expérience ludique. Ils avaient initialement proposé Flow et aussi Cloud qu'ils décrivent comme un "simulateur de rêves d'enfant". On est bien loin de WoW qui rassemble près de 12 millions de joueurs et amateurs d'orques ou de Grand Thefts Auto qui vous incitent à prendre tous les moyens pour étriper le voisinage. Ça rappelle un peu Rez (sans l'aspect "shooting"), qui a d'ailleurs une nouvelle version HD

23 janvier 2009

La collection de l'ONF en ligne

Toute la collection des films de l'ONF sont en ligne.
The whole film board collection is online, great and totally free:

http://www.nfb.ca/explore-by/title/ Ici, the Ballad of Crowfoot, par Willie Dunn (1968)

22 janvier 2009

Nous vivons une époque fantastique! non?


Où est-ce qu'on achète ces senseurs maintenant?:         myoelectric sensor (Daito Manabe)         

Original Hamster

Une chose mène à une autre. Un petit Search and you will find yourself pas mal plus loin. Je poursuis moi aussi mes petites recherches, et avec quartz composer, processing etc, s'ouvre un monde de possibilités. Très simple maintenant de contrôler la vidéo, des images, des sprites et des systèmes de particules avec la tablette graphique,ou  un clavier, ou autre input midi (ça vient de me donner une idée), la souris ou même la "remote" d'un mac. Mais il y a plein d'autres choses à faire. Ainsi j'ai trouvé un plug-in qui virtualise la caméra (Qamera) et une autre patch, de Kineme qui permet d'insérer des modèles 3D, la base. Et à travers Twitter et d'autres fils entremêlés je suis tombé sur  Foulab, un groupe de bidouilleurs qui a l'air intéressant et qui se passe ici sur la rue Bates à Montréal et le Original Hamster qui lui aussi n'a pas l'air d'être trop loin (Concordia), et qui m'a donné un autre morceau de robot: les phidgets. ET là, suivez bien la courbe, ça m'a remené à Viméo parce que le hamster c'est Matti Niinimäki: 

Six Frames from Matti Niinimäki on Vimeo.

ET boum je me retrouve ici et ça continue.

17 janvier 2009

Insoutenable: la guerre ou l'image

"Les mots sont des symboles qui supposent une mémoire partagée" Je ne sais plus de qui est cette phrase, mais elle m'est venue en tête en lisant cet excellent article sur libération.fr de É. Pa qui s'interroge sur l'impact des images de Gaza publiées dans les médias comme Paris Match et autres. Je pense que cette phrase s'applique aussi aux images, qui comme on dit, valent mille mots, mais ont l'avantage de se partager plus facilement et bien au-delà des mots. "Jamais une photographie n’a mis fin à une guerre", tranche Korkos, dans l'article. Peut-être, mais certaines images et photographies ont probablement éveillé la conscience de bien des gens et fait pencher la balance vers la paix. Malheureusement dans certains coins du monde la "mémoire partagée" est tellement souillée de sang que les gens qui y vivent, demeurent aveugles et sourds devant le miroir qui leur présente la souffrance de leur ennemi. Quelle tristesse.

16 janvier 2009

Froid à Montréal? non...

Mais non... c'est juste une impression. Arrêtons de nous plaindre, on pourrait être à Gaza. C'est bien plus froid que ça...

Song ou songe

De temps en temps je scanne mes petites notes dessinées et je les mets, à peu près intacte, sur le site de Mylyne, ensuite souvent je les modifie un peu en numérique:
On sait jamais ça pourrait s'insérer dans un clip, on verra.

14 janvier 2009

Mon xmillième petit dessin


J'avais oublié:

2 Mille Neuf et après...

Revue 2008 et début d'année. À chaque boucle. À chaque tour de piste on s'arrête un instant pour constater où on en est. On compile. Qui nous a oublié? Qui est parti? Qui revient? L'espace vital, la sève créatrice, la fibre qui nous tient debout, tout semble bien figé. Il fait -20C au soleil, on ne sourit pas trop de peur que nos dents gèlent.
Ne comptez surtout pas sur les médias pour vous encourager. Ils ont toujours le doigt sur le bouton "PANIC" de leur mégaphone, et ils nous rapportent chaque petite merde, chaque mensonge, chaque meurtre, chaque calamité avec l'enthousiasme d'un caniche qui ramène la baballe, juste ce qu'il faut pour donner à tout le monde l'envie de se flinguer.

Au goût du jour:
Un artiste belge, Wim Delvoye fait l'évènement de la rentrée, ou plutôt de la sortie avec Cloaca#5, une machine à faire caca. Je le cite dans La Presse: " je voulais toucher au monde des entreprises, du capitalisme et des grandes marques. La merde c'est toujours une forme de critique." Vous pouvez assister au vernissage demain 17:00, l'expo se poursuit à la galerie Uqam jusqu'au 14 février.
Un mot aussi pour vous inciter à envoyer vos gribouillis, dessins, esquisses au site MyLyne, Marion Ray, une artiste graveure américaine, y présente ses croquis et ceux des doodlers qui veulent bien lui en envoyer.
Quoi d'autre?
Je continue mes recherches et essais avec Quartz Composer, assez simple finalement de connecter la tablette graphique, le clavier midi pour provoquer réactions et graphique en temps réel. Reste à organiser tout ça pour avoir un outil polyvalent. Je suis en train de monter "un carré de sable" qui rassemble les outils, images, clips vidéos qui pourraient permettre une présentation.
b-l-a-c-k-o-p est une companie qui développe des outils intéressants pour compléter Quartz

Ont aussi retenu mon attention en 2008:
  • 10 outils de développements, sur backgound musical: "J'aurais voulu être programmeur..."
  • la cérémonie des crunchies présente les meilleures startups , je souligne particulièrement ceux-ci : Akoha: play it forward, Kiva : "Loans that changes lives", Wuala, the social online storage.
  • Dans la gamme des sites sociaux, une myriade d'applications ont aussi montré le nez: Vimeo, une communauté créative axé sur la vidéo, Twitter, dailymotion, et last.fm qui permet l'échange et la découverte de musique en ligne, un peu comme Deezer...
Quoi d'autre...
  • Si vous allez dans le coin de Val-David dans les Laurentides, je recommende Le Creux du Vent, c'est encore bon et toujours sympatique.
  • Oomlout, projets et développements robotiques etc.
  • PBwiki a encore amélioré son interface et ses outils.
  • Dans les sites qui permettent de créer objets, produits ensuite proposés en vente sur le web: Ponoko, et cafepress.
  • Ma découverte de Processing, merci Patrick!
  • Le buddha machine...OM
  • mes intérêts dans Praized
  • Yayoi Kusama, la grand-mère de l'art contemporain japonais
  • LE rap du Large Hadron Collider:
  • Toujours autant d'info sur le site de Make, comme ici un kit pour faire un theremin "solaire" faut pas oublier non plus le site Instructables
  • Addison, le mecque du magazinage électronique.
  • Herbs2000, un site de référence sur les herbes médicinales et autres...
  • une source intarissable de niaiseries: Les Perronismes
  • Et n'oublions pas urler.tv et Bonne Année 2009 à tous:
et pour finir:
Twistedmostdefinitly